dimanche 28 février 2010

Dungeons et Dragons 4

Quoi de mieux, pour commencer un blog sur le jdr, que de parler de ceux auxquels je joue. Et quel monde pourrait être plus emblématique que DD, dans sa dernière mouture (la 4 pour ceux qui auraient passé les deux dernières années dans une grotte).

Alors oui, je sais, personne ne joue à DD4, tout le monde est resté à DD 3.5. Parce que les puristes vous le diront, DD4, c'est le mal.

Peut-être, surement même, si les puristes le disent.

Enfin, moi je joue à DD4. Et même mieux, j'ai découver DD avec DD4. Comment est ce possible ? Est ce que je n'aurais commencé le jdr qu'il y a 6 mois ? En fait non. Mais j'ai toujours eu un mauvais à priori sur DD. J'ai toujours pensé que c'était bien trop gros bill et orienté PMT à fond, alors que moi je suis plus un adepte du roleplay et du jdr 'qui raconte une histoire'. Et puis le système de règles, surtout pour la magie ne me plaisait pas. Ni les 53 bouquins à acheter (alors que mes poches ont souvent eu la mauvaise idée d'être vide).

Tout plein de raisons qui ont fait que je suis toujours resté loin de DD.

Et puis finalement, à la sortie de la quatrième édition, j'ai craqué. Je jouais depuis presque 2 ans à Fading Suns (dont je parlerais) et à des créations persos (dont je parlerais aussi) et je me suis dit pourquoi pas ?.

Depuis ? Je joue une fois tout les deux mois en moyenne,  j'ai une bonne dizaine de bouquins de règles (et mes poches sont encore plus vides) et je suis très content.

Alors il est vrai que les règles sont toujours prévus avant tout pour du PMT. Il est vrai aussi que c'est très très High Fantasy et que pas mal de mécanismes sont directement tirés des MMORPG. Je ne parlerais même pas de certaines illustrations qui sont à la limite du plagiat de WoW. Quand aux campagnes officielles, en tout cas pour celles auxquelles j'ai joué (les deux premières), je n'en parlerais même pas. Mal ficelés, se limitant presque exclusivement à du PMT tout ce qu'il y a de plus gras, ce n'est, clairement, pas elles qui vont redorer le basons de DD.

Mais...

Parce qu'il y a un mais. Mais au final j'aime beaucoup. Parce qu'il n'est pas plus difficile de faire du roleplay, ou de partir sur des scénarios intrique/enquête que dans les autres jeux. Oui il y a peu de compétences 'non combat', mais ça permet d'offrir toute la liberté que le MJ peut avoir.
Oui la majorité des bouquins parlent de combat, d'objets magiques et de gros billisme, mais du coup, le système est bien bien réglé que si on a le groupe de joueur qui va bien, on peut se concentrer sur l'essentiel, les interactions et l'histoire. Alors ça demande effectivement d'écrire ses propres campagnes, de se creuser un peu la tête et de ne pas tomber dans la facilité. Mais au final, voilà, c'est dit, DD4 ce n'est pas que du PMT.

Et puis DD, c'est quand même, un monde énorme, avec des dizaines de pages décrivant les us et coutumes, les dieux, les races, l'histoire, la géo-politique. De quoi donner du corps a ses scénarios.

Nouveau Blog

Et voilà, juste juste, vu que j'avais annoncé une deadline pour fin de week-end, j'ouvre un nouveau blog The JDR-Mad blog. Un blog qui parle donc, de jeu de rôle. Et uniquement de jeux de rôle.
Pourquoi un nouveau blog ? Parce que le Mad Blog a pour vocation d'être un blog orienté, le plus possible, boulot et création d'entreprise. Et que donc je ne voulais pas partir dans tout les sens (c'est déjà suffisamment le cas en ce moment) en rajoutant une partie jeux de rôle. J'ai un peu l'impression que mes billets sur la création d'entreprise et les relations avec son banquiers perdraient de leur crédibilités si ils étaient à coté de billet d'avis sur DD4 ou Fading Suns. Je me fais peut-être des idées mais bon...

Et puis j'avais envie de tester une autre plateforme de blog que worpress. Alors pourquoi pas blogger ? Ca sera l'occasion de voir ce qu'il a vraiment dans le ventre. A ce propos, je ne suis pas pour l'instant, super favorablement surpris.

L'édition est bof, l'interconnexion avec les autres services google pas forcément évidente, si je devais donner une note, ça serait, pour l'instant, peu mieux faire...

Enfin, je verrais dans quelques temps, après une utilisation prolongée, pour faire un billet, sur le mad blog, pour parler de mon expérience blogger.

En attendant, j'espère retrouver nombre des lecteurs du mad blog, sur le jdr-mad blog.

(Note de l'auteur : ce post est publié sur les deux blogs, comment faire du contenu sans se fouler... :) ).